Close

Quel masque de ski choisir?

masque-de-ski

Vous souhaitez acheter un masque de ski mais vous ne savez pas comment bien choisir le masque qui vous garantira confort et sécurité ? Ce choix n’est pas qu’une simple affaire de look, il sera difficile de s’en passer lorsque la neige tombera ou encore lorsque le soleil brillera intensément en haut des pistes. Nous vous apportons quelques conseils qui sauront vous guider dans l’achat de votre masque de ski.

Quelles raisons de porter un masque de ski ?

Il y a encore quelques années, porter un masque de ski n’était pas très esthétique. Mais aujourd’hui il fait partie intégrante du look que vous arborerez sur les pistes. Petit ou grand écran, monture colorée ou sobre… vous aurez le choix au niveau de la couleur, de la forme, de la taille !

De plus, le masque devra vous assurez 3 critères essentiels qui sont :

  • La qualité de vision
  • Le confort
  • Limiter la buée

Pour cela, le masque devra épouser parfaitement votre visage pour le recouvrir jusqu’aux sourcils, attention donc à la taille que vous choisirez qui est un élément essentiel à la bonne fonction et au confort de votre masque.

Le masque vous apportera alors une meilleure visibilité par tous les temps : En fonction de la météo, vous pourrez même changer d’écran. La majorité des masques proposent cette possibilité qui vous permet, lorsqu’il fait beau, d’utiliser un écran soleil ou par lorsqu’il y a du brouillard ou de la neige, d’opter pour un écran jaune ou rose apportant une meilleure vision.

Un meilleur confort comparé à une paire de lunette solaire : vous bénéficierez d’un meilleur maintien lors de vos sessions de ski, snowboard ou autres activité sportives sur les pistes. La plupart des modèles disposent notamment de bandeaux siliconés, apportant un effet antidérapant.

Une protection contre le vent : contrairement aux lunettes de soleils avec un masque vos yeux seront protégés de l’air générer par vos descentes de pistes ou de la météo parfois capricieuse en altitude. Même lorsqu’il n’y a pas de vent, votre vitesse générera de l’air qui est très désagréable et peut générer des pertes de visibilités causant parfois des chutes. Profitez donc de la protection d’un masque pour un maximum de confort dans vos activités sportives à la montagne.

Les différents types d’écrans

Il existe principalement deux types d’écrans pour les masques de ski : Ecrans sphériques et écrans cylindriques. Le premier type d’écran à être apparu était le cylindrique, c’est-à-dire courbé en deux dimensions pour suivre la courbe du visage. Il est aujourd’hui encore le plus utilisés sur les pistes.

Le deuxième type d’écran, le sphérique, cette fois-ci en trois dimensions est censée apporter une meilleure vision apportant un plus grand champ de vision.

Finalement, nous ne vous conseillons pas plus un type d’écran plutôt qu’un autre puisqu’ils sont tout deux performants et le choix se fera principalement sur l’aspect esthétique que vous souhaitez obtenir, l’un plutôt futuriste et l’autre plus traditionnel !

masque-ski-2

Les catégories de verres et couleurs

En fonction de l’indice de protection de votre masque, les verres disposent d’une catégorie permettant de connaitre facilement la protection apportée et donc la lumière filtrée par le verre :

Masque de ski catégorie 1 : Masque de ski à faible filtrage, entre 20 et 57%, permettant de skier dans des conditions dégradées de neige, brouillard…

Masque de ski catégorie 2 : Masque de ski à filtrage modéré, entre 57 et 82%, parfait lors d’un ensoleillement faible ou pour une météo changeante.

Masque de ski catégorie 3 : Masque de ski à filtrage élevé, entre 82 et 92%, vous permettant de skier en tout confort par temps ensoleillé.

Masque de ski catégorie 4 : Masque de ski à filtrage très élevé, a plus de 92%, à utiliser lors d’un plein soleil et à altitude élevé, donc sous une luminosité intense, pour vous apporter une protection maximale.

En résumer, pour une utilisation mixte nous vous conseillons des masques de catégorie 2 ou 3 assez polyvalents et vous assurant un confort suffisant pour des sessions de glisses par tout temps. Vous pouvez retrouver ces indications sur nos différents masques de ski de grandes marques.

Au-delà du filtre lumière, les couleurs apportent également certains changements à la vision. Voici les couleurs et les effets que vous pourrez retrouver lors du choix de votre masque de ski :

Ecran de ski vert : accentuant le vert naturel de l’environnement.

Ecran de ski Jaune : proposant un plus grand contraste

Ecran de ski gris : pour une vision plus naturelle, peu modifiée.

Ecran de ski brun : apportant un plus grand confort de vue.

Quelques caractéristiques supplémentaires des masques de ski

En fonction des masques, de vos choix esthétiques mais aussi surtout par rapport au budget, vous pourrez bénéficiez de caractéristiques supplémentaires qui ne sont pas indispensables mais sauront vous apporter un plus grand confort. Voici quelques exemples :

  • Masques de ski avec un deuxième écran fourni : Il faut tout d’abord savoir que l’achat un écran supplémentaire représente environ 30 à 60% du prix du masque. Lorsque vous bénéficiez d’un écran supplémentaire directement lors de l’achat, cela peut vous faire économiser un peu d’argent ! Comme nous vous l’avions indiqué précédemment, il existe différentes teintes d’écran qui peuvent être efficaces en fonction de la météo ou tout simplement, à force d’utilisation des rayures peuvent apparaitre sur l’écran, apportant une gêne à votre vision. Un écran de rechange est donc toujours le bienvenu !
  • Masques double écran : On est généralement sur des modèles haut de gamme qui vous permettent, grâce à ce double écran, d’apporter une sorte de double vitrage évitant la condensation et donc la formation de buée. On peut même voir des systèmes de ventilation sur certains modèles…
  • Masques de ski au-dessus des lunettes (OTG en anglais : Over The Glasses) : Ces masques sont conçus pour se porter au-dessus des lunettes de vue grâce à un surdimensionnement au niveau de la profondeur permettant de laisser passer les branches des lunettes sans faire mal au porteur. Malgré tout, ce système n’est pas parfait puisque la formation de buée peut être un peu plus importante sur ces modèles du fait de la moins bonne prise au visage.
  • Masques de ski sans monture (Frameless) : Ces masques se sont répandus ces dernières années car ils apportent une touche esthétique plus sportive. Il s’agit de masque dont la monture est très peu visible, laissant place à un écran plus grand et recouvrant les bordures. L’avantage supplémentaire est que l’absence de bordures externes permet de moins retenir la neige, ce qui peut être très confortable lors de sessions dans la poudreuse ou par tant de neige forte.

Vous pouvez désormais choisir plus facilement votre masque et retrouver l’ensemble des masques de ski proposer par Sport à tout prix.


Close